La végétation environnante du gîte, caractéristique du paysage volcanique, est une végétation précieuse à préserver. Dans une démarche de Haute Qualité Environnementale et compte-tenu du caractère classé du site, il était crucial que le projet de reconstruction du gîte s’intègre à son environnement sans lui nuire.

Consciencieusement, et en concertation constante avec les services de l’ONF, le Département a réalisé un important travail d’observation, d’identification, de reconnaissance et de balisage des différentes espèces végétales et animales présentes à proximité directe du site pour mieux appréhender leurs conditions de vie, adopter un phasage de chantier qui soit cohérent et respectueux et ainsi limiter au maximum tous types de nuisances sur la faune et la flore locales.

Ainsi, 83 individus de Sophora Denudata, espèce végétale protégée, ont été recensés : 8 d’entre eux seront déplacés. Tous ont été identifiés et un balisage a été scrupuleusement effectué pour éviter toute destruction accidentelle.

Concernant les 5 espèces de passereaux forestiers protégés, la temporalité du chantier prend en compte les périodes de nidification, un repérage de nids éventuels sera effectué avant le démarrage du chantier, la circulation des engins sera optimisée pour éviter la pollution sonore et visuelle. En revanche, la végétation jardinée des espaces extérieurs du gîte avec des espèces inadaptées au site sera amenée à disparaître compte-tenu de leur caractère importé et envahissant.